Jaen Christian Randriamalaza, le secret d'un champion

Jc randriamalaza 2013

6 fois Champion du Monde, 5 fois Champion de France, 5 fois Champion d'Afrique, une fois champion d'Europe Execo, une fois vice-champion d'europe


Jean Christian Randriamalza était toujours très régulier dans la pratique des arts martiaux depuis son début, dès l'âge de huit ans.

Il a pratiqué plusieurs styles d'art martial et de sport de combat avec beaucoup de sérieux et de détermination.

Doté d'un mental de fer, Jean Christian Randriamalza s'est toujours intégré dans des grands clubs et non les moindres.

Dans tous les styles qu'il a pratiqués, il est toujours parvenu à arriver à un niveau élevé d'un vrai combattant, et n'a côtoyé que des grands maîtres, grands compétiteurs titrés, plusieurs fois champion du monde dans leur domaine respectif:

  • Abel El Quandili
  • Christophe LAGUERRE
  • Christian Battesti
  • Krongsak
  • Boualem Lakhdar

KICK BOXING : Abel El Quandili, seize fois champion du monde « Un palmarès unique »

Abel el quandili 2

Abel El Quandini a été seize fois champion du monde. « Un palmarès unique ».

Il est né dans un quartier misérable de Rabat et a grandi en région parisienne dans le bidonville de Nanterre. Une journaliste du Point l'avait suivi au Maroc4.

Il a découvert le karaté à douze ans. Faute de moyens, il a du s’entraîner seul en répétant dans un garage les mouvements observés dans une salle voisine.

En 1978, le kick Boxing vient de faire son apparition en France. Il participa à un tournoi libre qu’il remporta.

Daniel Renesson président du Full Karaté Club lui proposa de venir s’entrainer gracieusement dans sa prestigieuse salle à Paris et à partir de là sa carrière sportive débuta. Il a été plusieurs fois champion de France, d’Europe et enfin du Monde de 1986 à 1992.

Wikipedia

TAKWENDO : Christophe LAGUERRE, 5ème Dan WTF et l’un des rares Instructeur Mondial du Kukkiwon en France.

Christophe laguere 640 320
Elève de Maître KIM Yong Ho, depuis 1979, Christophe a débuté le Tae Kwon Do en 1974 à l’age de 11 ans avec Maître BANG Sého Hong à l’Ecole St Sulpice ( Paris VI) puis avec Maître LEE Kwan Young.

Combattant mainte fois récompensé dans les compétition de la FFTKD (en 82, 83 et 84) il obtient sa ceinture noire en Juin 1982.

Assistant Maître KIM pendant près de 5 ans, Christophe fonde son propre club ITO KWAN en 1988. Du Gymnase Club Lafayette en passant par plusieurs sections dans les XIXéme et XXème ardt de Paris et par la Gendarmerie d’Issy Les Moulineaux ITO KWAN a toujours été très dynamique dans le développement du TaeKwondo et du HapKiDo ainsi que du Tonfa Sécurité pour les forces d’Intervention de la Police Nationale en région parisienne.

http://itokwan.free.fr

FULL CONTACT : Christian Battesti, Champion du monde de Full-Contact IKL ISKA WKA.

Christian battesti

Christian Battesti, né le 30 octobre 1960, est une star du full contact. Il fut 4 fois champion du monde et 9 fois champion d'Europe.

Sur 60combats, Chritsian Battesti ne totalise que 4 défaites.

Christian Battesti est un véritable légende dans le monde la boxe pieds-poings.

Ce pionnier du full-contact français, originaire du midi de la France, est aujourd’hui directeur technique national de la Fédération Française de Boxe Américaine (FFBA).

Il enseigne dans le 13è arrondissement de Paris.

La souplesse de ses jambes était légendaire.

BOXE TAÏ : Krongsak, 6 fois champion du monde de Boxe Thaïlandaise, 3 fois champion du monde de Kick Boxing en super welter3

Krongsak boxe thailandaise 2000

Krongsak Prakong-Boranrat est un célèbre combattant de Muay thaï né le 11 septembre 1963 à Khonkaen en Thaïlande1.

Surnommé « Le Professeur » en raison de sa grande maitrise, il a combattu essentiellement dans la catégorie des super welters (- 69,853 kg). Plusieurs fois Champion du Monde de Muay Thai2, il a marqué l'histoire du Muay Thaï européen dans les années 1980.

Il a arrêté sa carrière professionnelle en 1995, et est devenu par la suite entraineur.

Il est resté invaincu en Boxe thaïlandaise en Europe. Il a battu notamment des combattants tels que : Somsong, Rob Kaman, Stéphane Nikiéma, André Panza, Orlando Wiet et Guillaume Kerner.
  • Plus de 300 combats dont 200 en professionnel,
  • Champion de Thaïlande en 1984 et 1985,
  • 6 fois champion du monde de Boxe Thaïlandaise,
  • 3 fois champion du monde de Kick Boxing en super welter3.

BOXE CHINOISE : Boualem Lakhdar : Un grand Manager qui a fait ses preuves.

Jean christian randriamalaza 6 eme titre mondial Boualem Lakhdar, natif d’Oran, est un grand sportif qui a fait ses preuves en France où il réside actuellement et il continue de récolter les lauriers en boxe et en boxe chinoise.

Cet algérien a battu des records qui sont loin d’être égalés avec à la clé trois ceintures mondiales en boxe anglaise. Avant de pénétrer dans le monde de la boxe, Boualem a été footballeur au FC Lilas de 1983 à 1997, il a dû arrêter suite à une fâcheuse blessure. Actuellement, en parallèle de la boxe, il est entraineur bénévole au FC Lilas des U7 aux U10 tout en étant dirigeant.

Il fera aussi ses premiers pas en boxe en étant manager et coordinateur tout en rencontrant un jeune camerounais du nom de N Dam Hassan qui venait d’être champion d’Afrique juniors avec aussi une participation aux J.O d’Athènes 2004.
Boualem le prendra sous sa coupe en 2005 en tant que manager sous la houlette de l’entraineur Ouicher Mustapha (Boxing Club de Pantin), N Dam se distinguera lors du championnat du monde intercontinental de Marrakech de 2010 en battant en finale un Argentin, il récidivera la même année en championnat du monde (WBA) au palais des sports, porte de Versailles en mettant sous l’éteignoir le Moldave Kurt Dizé.

N Dam défendra 5 fois sa couronne mondiale (WBA), toutes gagnées, en 2012, il prendra la ceinture mondiale (WBO) en battant l’Ukrainien Bursak au palais des sports Marcel Cerdan (Levallois). N Dam perdra sa ceinture face à l’Américain Quillin aux points à Brooklyn. Un grand mérite pour Boualem qui s’est distingué par le biais de ses poulains avec six titres mondiaux partagés par Mormeck et N Dam sans oublier trois ceintures mondiales en boxe anglaise. Rappelons que N Dam est toujours challenger officiel pour le titre mondial IBF en professionnel, il s’est adjugé 32 victoires en 33 combats.

Boualem quittera ensuite le Boxing Club de Pantin pour rejoindre la sélection de Madagascar de boxe chinoise (Sanda) pour être le préparateur physique et coach du malgache Jean Christian Randriamalaza qui a battu l’Azerbaidjanais Agalanov Serkan lors du championnat du monde de boxe chinoise (poids moyen) en Toscanie, en 2014.

Boualem a aussi contribué à la réussite de trois autres boxeurs camérounais que sont Boya, Takam et Mebara en étant respectivement vainqueur de la coupe de France, double champion du monde intercontinental et champion d’Afrique super welter. Boualem contre vents et marrées semble décidé à promouvoir la boxe dans son pays qu’il chérit tant et veut aussi être à l’apanage d’Oran qui d’après lui n’a pas beaucoup de salles de boxe et veut relancer le noble art si bien sûr on l’aidera à tout point de vue, lui qui a écrit ses plus belles lettres de noblesses à l’étranger en boxe en devenant champion du monde avec ses différents poulains sans oublier l’or de la boxe chinoise, un grand honneur pour l’enfant de Tirigou qui n’a pas oublié ses racines.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !